Titre : 16 lunes

Auteur : Kami Garcia et Margaret Stohl

Edition : le Livre de poche Jeunesse

Pages : 640 pages

Résumé : J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Mon avis

J’ai commencé ce livre un peu par hasard sans en attendre quoi que ce soit de particulier.

Le récit est raconté du point de vue d’Ethan, un jeune homme qui vit dans une ville paumée du sud des États-Unis et dont la vie va être bouleversée par l’arrivée de Lena, une nouvelle dans son lycée.

L’histoire est assez intéressante et j’ai notamment apprécié les quelques bonds dans le passé et l’ambiance sociétale de cette ville du sud qui semble coincée dans un héritage de la guerre de Sécession. Cette période historique est d’autant plus intéressante qu’on l’étudie peu en France et cela donne tout de suite au livre une saveur particulière.

L’intrigue mêle très bien la vie quotidienne et les problèmes que les adolescents rencontrent au lycée et les perturbations liées au surnaturel. Le fait que l’histoire soit racontée du point de vue d’un garçon donne un coté un peu original quand la plupart du temps c’est plutôt l’inverse (une narratrice qui tombe amoureuse d’une créature surnaturelle)

Si on peut reprocher quelque chose à ce livre c’est peut être sa longueur, j’ai mis un certain temps à le lire et c’est tout de même un petit pavé. Il n’y a pas énormément d’action et le livre aurait donc pu être un peu raccourci pour donner un rythme plus soutenu à l’histoire.

J’ai aimé l’histoire, j’ai trouvé les personnages attachants mais sans que je sois vraiment passionnée par l’intrigue. Par exemple je ne vais pas me précipiter sur le tome 2.

Pour conclure c’est une lecture agréable mais je ne dirais pas qu’elle soit indispensable.

Author

Ecrivez un commentaire